Howard Phillips Lovecraft

signature HPL
L'écrivain, son oeuvre, son influence

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Ouvrages de référence » Help / Recherche titre d'une nouvelle » 01-06-2017 08:33:30

The Lamp of Alhazred (1957), avec H.P. Lovecraft
Publié en français sous le titre La Lampe d'Alhazred dans le recueil L'Ombre venue de l'espace : et autres contes, Paris, Christian Bourgois, 1971 ; réédition, Paris, J'ai lu no 821, 1978 ; nouvelle édition, Paris, Christian Bourgois, 1983 ; réédition, Paris, Presses Pocket no 5330, 1989 ; dans le volume Lovecraft : Œuvres 3, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », 1992

On trouve cette nouvelle dans plusieurs éditions, elle est apparue dans la légendaire collection noire de chez Christian Bourgois dans les années 70 ainsi que le Masque de Cthulhu par exemple...

Salut naamah...Oui TU ES AU BON ENDROIT   en ce qui concerne des questions sur HPL, surtout si comme tu l'affirmes dans ta presentation " il est dans mon panthéon personnel de Déités. Pour moi, son oeuvre transcende l'humanité."

J'espère que tu viendras souvent sur notre forum smile

#2 Arkham Advertiser » L'oreiller de Lovecraft: une idée (de Stephen King !) à creuser.... » 19-04-2017 13:52:47

KADATH
Réponses : 2

J'ai découvert un texte que je n'avais jamais lu, à savoir l'introduction que Stephen King a écrite pour la réédition de l'essai de Michel Houellebecq "H.P.Lovecraft, Contre le monde, contre la vie".

Cette intro s'intitule "L'oreiller de Lovecraft".

(Stephen King passe devant la vitrine d'un prêteur sur gages et découvre parmi les objets hétéroclites abandonnés là un oreiller , curieux il se renseigne et on lui communique que celui-ci provident du dernier domicile de HPL...)

Lecteur, je n'ai pas souvenir, en un quart de siècle, qu'une idée m'ait fait aussi froid dans le dos...L'oreiller de Lovecraft! Celui sur lequel reposait son étroite tête quand il sombrait dans l'inconscience! <.... > Le temps d'arriver et des details en grand nombre m'étaient apparus clairement: je voyais la teinte légèrement jaunâtre du tissu; je voyais une tâche ronde et tirant sur un brun fantomatique, laissée peut-être par un peu de bave ayant coulé au coin des fines lèvres du dormeur; je voyais aussi un point marron plus sombre - sûrement du sang sorti d'une narine. Et j'entendais crier, étouffés, les rêves emprisonnés dans l'oreiller. Oui! J'entendais le cancan des cauchemars de H.P.Lovecraft....

idée étonnante et geniale, mais cela ne surprend pas puisqu'elle est né dans l'imagination d'un autre genie de la littérature. Stephen King pensait écrire une nouvelle à partir de cette image...nouvelle qu'il n'a jamais écrite...

...voilà une "bouteille jetée à la mer" pour tous les héritiers de HPL que nous sommes!!!  Imaginez ce soir dans votre lit, quand les écrans des télés et ordinateurs sont enfin éteints, dans le silence et l'obscurité, que votre oreiller est celui du Maître de Providence, ayant conserve l'empreinte de ses rêves!....

Quelqu'un relève le défi ?... smile

#3 Re : Ouvrages de référence » [ESSAI] H.P. Lovecraft et le secret des adorateurs du serpent » 07-04-2017 08:27:36

Il semble qu'il existe dans le domaine de la literature au moins DEUX Jean Robin !... tongue

Celui évoqué par notre ami Brown Jenkin est plus jeune et né en 1978; c'est plutôt un essayiste politique marqué à droite (voir encore plus à droite) et n'a apparemment pas de rapport avec le surnaturel ou les sciences occultes.

L'auteur de "H. P. lovecraft et le secret des adorateurs du serpent" (p...rien que le titre !  lol) est né en 1946 et se trouve être l'auteur de l'immortel essai mondialement célèbre "Les Objets volants non identifiés ou la Grande parodie", sans oublier le mémorable "Hitler, l'élu du dragon" (tiens encore un qui s'intéresse au moustachu autrichien !..) ou le non moins célèbre "Les Sociétés secrètes au rendez-vous de l'Apocalypse" tongue

Pour avoir une juste idée de l'équilibre mental de ce type, prenez la peine de lire les TITRES du catalogue des editions Guy Trédaniel....

HALLUCINANT, à lire au dos du livre : "Grâce à une source très proche de la présidence des Etats-Unis ( TRUMP !...grand initié roll ) familière de cette Tradition (?...), Jean Robin a pu decoder l'oeuvre du "Prince noir de Providence) (le style!...). Il nous appren ainsi que les célèbres "Grands anciens" mis en scène par Lovecraft ...sont des initiateurs chragés d'annoncer...l'aube d'un monde nouveau...

...pauvre HPL ....à quelle sauce certains imb....te mettent !!!

#4 Re : Ouvrages de référence » [ESSAI] H.P. Lovecraft et le secret des adorateurs du serpent » 06-04-2017 16:42:21

Sans vouloir dénigrer gratuitement, MEFIANCE avec ce type, Jean Robin, specialiste du n'importe quoi et grand créateur de bobards méta-machin à la "mort-moi-le-noeud"...

Encore un livre inutile, sinon complètement faux..;Si HPL lisait cela il rigolerait bien, lui qui était un matérialiste et sceptique convaincu!

#5 Re : Ouvrages de référence » [ESSAI] Howard Phillips Lovecraft : au coeur du cauchemar, d'ActuSF » 05-04-2017 13:44:21

Commandé via le Web et je découvre un superbe livre relié toile avec une jaquette illustrée d'un chouette dessin!
L'ensemble représente plus de 450 pages organisées de la façon suivante:
- L'homme : 8 articles dont une interview de S.T. Joshi
- L'oeuvre : 12 articles dont un très bon article signé Bertrand Bonnet qui analyse 25 oeuvres de HPL
- L'Univers étendu: 11 articles sur des sujets très divers avec notamment des articles BD et cinema smile

Vraiment une somme d'études qui peut-être considéré (en mieux?...) comme un complément au célèbre Cahier de l'Herne de 1969/1984.

Je n'ai pas encore tout lu, mais j'ai découvert avec intérêt l'analyse de Bertrand Bonnet qui reprend 25 titres de HPL : il les  commentent et les situes par rapport à l'ensemble de l'oeuvre, une première selon moi.

Noté aussi une étude intéressante de Patrice Louinet sur les rapports RE Howard/HPL: à lire pour découvrir les affinitiés et les points de divergence entre le père de Conan et Lovecraft

Je conseille donc l'achat de ce (très) beau livre très bien illustré: 30 euros, c'est pas la mer (près d'Innsmouth) à boire ! smile

#6 Re : Je suis d'ailleurs » Je répond a l'appel de Cthulhu ! » 30-03-2017 11:40:08

Bonjour Cagliostro!

Bienvenue parmi "ceux des profondeurs" smile

Si tu as des nouvelles à nous proposer tu peux les placer dans la rubrique "VOS TEXTES" , voir page d'acceuil du site.

En cas de problème pour les insérer, tu peux les placer comme un message normal et je le ferais.

Non, il n'existe aucune revue à parution régulière à ma connaissance sur HPL

Beaucoup de numéros spéciaux, mais pas d'équivalent de l'excellent Bulletin Célinien!

Par contre on trouve énormément de petits fanzines qui ont disparu aujourd'hui mais qui ont publiés des n° spéciaux pendant plusieurs années.

Je vais essayé de tout regrouper et t'envoyer les références.

http://www.babelio.com/livres/Bifrost-B … aft/599022

LA LISTE DE TOUS LES FANZINES ici !!:  https://cthulhuandco.jimdo.com/fanzines/

Près de 50 references (cinquante ! tongue )

0n0e.jpg

#7 Re : Le Lovecraft Club » [FESTIVAL] Salon du Livre de Paris » 23-03-2017 17:07:38

Quelqu'un de présent demain à la Foire du Livre à Paris pour cette conférence?

Si oui, un petit résumé serait sympa!

16806729-803764393108285-7995251457744179466-n_imagesia-com_1dhum_small.jpg

#8 Re : BD » [AUTEUR] Bernie Wrightson » 23-03-2017 15:32:34

Celui qui a influencé toute une génération d'auteurs de bandes dessinées, dont le grand Andréas (Rork) s'était rendu célèbre par la précision de son dessin et la beauté des tableaux en noir et blanc.

Andreas lui a rendu hommage dans un grand nombre de ses oeuvres, notamment la célèbre trilogie Cromwell Stone (voir rubrique BD du site).

Bernie Wrightson peut être considéré comme un authentique genie du dessin, d'ailleurs salué comme tel par ses pairs.

Un coup d'oeil à se biographie en français donne une idée non seulement de son talent mais aussi de l'étendue du domaine de l'imaginaire traité par lui de CreepShow jusqu'aux principaux auteurs du fantastique:

http://www.berniewrightson.fr/

On retrouve au gré de ses illustrations, Stephen King, Edan Poe et bien-entendu HPL....Mais son chef-d'oeuvre reste l'adaptation du roman de Mary Shelley Frankenstein, dont certaines planches sont devenues des classiques du XX°siècle.

A découvrir, ou re-découvrir sans moderation.

ca4bc55ca0dcb7bcaa0b873190310086_imagesia-com_1dhtr_small.jpg
Hébergé par Imagesia.com

3070-b2847c07b1b0586d1b35767e59eb61b9_imagesia-com_1dhtu_small.jpg
Hébergé par Imagesia.com

#9 Re : Arkham Advertiser » HPL 2017 ? » 23-02-2017 16:45:38

Ca ne m'étonne pas que cette excellent proposition émane d'un "vieux" du forum wink

Difficile de réunir des internautes parfois séparés par des distances importantes et qui ont tous des vies de famille, le boulot etc...on connait la chanson.

Les 4 et 5 juillet 2015 a eu lieu la première convention Lovecraft en France et à l'époque Thibaut et moi avions "lance une bouteille à la mer" pour réunir les membres du forum.

http://www.aoa-prod.com/la-necronomicon … -prochain/

Force est de constater que malgré cette excellente occasion (rare dans l'univers culturel francophone) peu de réaction et pas grand'monde sur place (pourtant Lyon est une ville bien desservie par train et presque au centre de la France, à égale distance que l'on vienne du sud ou du nord ou de Suisse en bagnole...).

Je crois que les projets virtuels ont plus de chance mais personnellement j'avais animé un rencontre "Lovecraft et la BD" pour laquelle j'avais contacté plusieurs auteurs et essayé plusieurs formules...Je ne sais meme plus où est ce dossier sur le site !

On peut relancer un projet ensemble; si tu as une idée.

J'ai gardé les adresses mails de tous les "Anciens" du forum: pas de problème pour les contacter et voir qui est prêt à immoler sa belle-mere aux pieds du monolithe noir pour rendre hommage à Dagon via notre forum cool

#10 Re : Films » [LONG METRAGE] A Cure for Life, de Gore Verbinski » 23-02-2017 16:30:05

Vu aussi le film et agréablement surprise par sa qualité, certaines scènes sont même assez flippantes (surtout si on n'aime pas se rendre chez le dentiste) tongue

Les décors sont superbes et le château qui domine les montagnes ajoute encore à la sensation de "rupture" avec le monde normal.

La scène du cabaret où on voit quelques jeunes du village assez dégénérés me fait penser aux personnages des petits hameaux qui peuplent l'univers HPL en Nouvelle-Angleterre.

L'aspect lovecraftien du film est cependant très mince et la présence de l'eau ne change pas grand'chose: nous restons dans le domaine du monde des homes, aucune reference aux dieux anciens ou au Mythe.

Je conseille vraiment le film aux amateurs de bon fantastique, car il nous change des slasher à deux balles qui envahissent les ciné depuis deux ou trois décennies!

#12 Re : Films » [LONG METRAGE] Les montagnes hallucinées, de Guillermo Del Toro » 23-02-2017 16:11:51

" At the montain of madness " c'est l'Arlésienne dans l'oeuvre d'adaptation de Lovecraft au ciné: on en parle tout le temps et...on ne voit rien venir!
Faut dire que le brave Del Toro avait pas mal d'ambition à l'origine du projet: Tom Cruse himself!!

Ce texte est l'un des plus beaux de HPL par son pouvoir onirique (les pics montagneux perdus dans la brume cachant Kadath l'inconnue)...

Qui parviendra a VRAIMENT restituer cette ambiance fantastique ?

#13 Re : Bibliographie » Recherches de références » 23-02-2017 16:04:30

Oui, Charlesdexter a certainement raison, car je ne vois pas d'autres textes dans l'oeuvre de HPL qui pourrait approcher ce theme.

Découvert sur le web ce court résumé:

Daniel qui vient de tuer son meilleur ami, Edward, explique qu'il a en fait tué le monstre qui avait pris possession de celui-ci. Et nous raconte comment Edward, très intelligent mais mou et sans volonté est tombé dans les griffes d'Asenath Waite, une femme.. bizarre, vaguement sorcière, qu'il épouse. Asenath, toujours insatisfaite, passe son temps à se plaindre d'être une femme, qu'elle aurait plus de pouvoir si elle avait été un homme, des choses comme ça. Or, de plus en plus souvent, Edward semble victime d'un dédoublement de personnalité, le caractère faible devenant soudain intraitable et ambitieux. chose qu'il explique par " ma femme a trouvé le moyen de me voler mon corps, c'est elle qui le pilote et pendant ce temps, ma conscience est enfermée dans le sien". Tout le monde pense évidemment à un délire de persécution tandis que le pauvre Edward, terrifié, en est persuadé: un jour, elle trouvera le moyen d'échanger définitivement leurs personnalités..

Cette nouvelle a été publiée plusieurs fois, soit dans une intégrale, soit séparément. Elle existe aussi en "audio-livre" et en E-book...

Disponible sur Youtube: (lu par l'excellent acteur Jacques Dufilho; une voix de circonstance ! wink

https://www.youtube.com/watch?v=HD3AVrdGjAA

#14 Re : Je suis d'ailleurs » Bonjour! » 21-02-2017 18:00:22

Bienvenue et merci de rejoindre "Ceux des profondeurs" smile

Lecteur de fantastique seulement ou aussi auteur?

Si tu veux des conseils, n'hésite pas ...

#15 Re : Illustrations » Vos illustrations » 09-02-2017 17:58:18

Bonjour QLA

Cette illustration est de toi?

C'est pour la nouvelle "Le Temple" ?..

#16 Ouvrages de référence » [ESSAI] H.P. Lovecraft : étude comparative de récits des origines » 18-01-2017 00:58:10

KADATH
Réponses : 3

Découvert tout à fait par hasard sur le Web, ce travail universitaire sur HPL présenté par Jean Carlo Lavoie Montemiglio


H.P. Lovecraft : étude comparative de récits des origines


https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/ … sAllowed=y


Je ne résiste pas à placer ici la fin de cette étude qui donne envie de lire les 157 pages qu'elle contient:


Or, il est fascinant de constater l’impact de la réussite de Lovecraft. En effet,
il aurait été stupéfié de découvrir que, de nos jours, alors que de son vivant, on
le lisait à peine et connaissait encore moins, il est de plus en plus lu et de plus
en plus connu, même par des gens qui ne l’ont jamais lu. Dans la culture
« geek », sa mythologie et l’esprit de ses récits ont pénétré le cinéma, la bande
dessinée, les jeux vidéo et de société. Il n’est pas rare d’entendre un artiste
revendiquer son influence ou un critique employer l’adjectif « lovecraftien »
pour décrire une œuvre qui n’entretient aucun rapport direct avec Lovecraft.
Certes, « lovecraftien » n’a pas le statut universel et légitime de « kafkaïen »
(que le dictionnaire et le traitement de texte que nous employons, par exemple,
reconnaissent, contrairement à « lovecraftien »). Il est vrai que la vie
quotidienne n’offre aucun exemple susceptible d’être qualifié de
« lovecraftien ». Par contre, dans les cercles spécialisés dans la littérature de
genre, quand vient le temps d’évoquer des constellations de thèmes et d’idées
fonctionnant en réseau complexe, le renvoi à l’œuvre de Lovecraft, à ses
monstres et à ses récits constitue souvent un raccourci fort efficace. Or, n’est-ce
pas là l’indice de son haut coefficient mythologique, car, comme tout le monde
le sait, l’un des rôles du mythe est de synthétiser et exprimer en image et en
récit des idées et des conceptions complexes et difficilement communicables
autrement? En l’occurrence, il serait intéressant de mesurer l’étendue de ce
pouvoir d’évocation propre à la mythologie de Lovecraft ainsi que d’établir le
lieu et la nature des limites, où ce discours implicite cesse d’être entendu. En
d’autres termes, une étude devrait être consacrée à ratisser précisément le
champ couvert par l’œuvre de Lovecraft à travers le paradigme du réel avec
lequel nous percevons et pensons le monde et l’univers en ce début du XXIe
siècle. .

#17 BD » H.G.Wells à l'honneur chez Glénat » 18-01-2017 00:47:10

KADATH
Réponses : 0

Une (très) heureuse initiative des éditions Glénat, la création d'une collection thématique consacrée à H.G.Wells!

Quel est l'amateur de SF qui n'a jamais lu "La guerre des mondes" ou "La machine à explorer le temps"?..

Wells fut un génie, que beaucoup de spécialistes de la littérature fantastique et SF place au sommet à côte de Poe et de Lovecraft. Adapté de nombreuses fois dans tous les arts, voici une nouvelle présentation bénéficiant des technologies actuelles en matière de traitement d'images en BD assistée par l'informatique.

Deux parutions ce mois de janvier: La Guerre des mondes et le premier tome de La machine à explorer le temps. Il est prévu aussi r d'adapter l'excellent roman -mal connu du grand public - L'île du Docteur Moreau, trésor littéraire à redécouvrir.

http://www.glenatbd.com/bd/collections/ … ection.htm

olmx.jpg

#18 Re : Le Lovecraft Club » [ROMAN] Le piège de Lovecraft, d'Arnaud Delalande » 18-01-2017 00:19:52

D'abord méfiant envers un livre qui intègre au scénario Lovecraft hymself, j'ai hésité longtemps avant de m'attaquer au "Piège de Lovecraft" que finalement j'ai lu...en quelques heures! smile

Disons en quelques mots - sans "spolier"  -  que l'histoire intègre avec bonheur non seulement la personnalité de Lovecraft, mais aussi son univers et celles des biographes ou thuriféraires aussi célèbres que Derleth ou Stephen King.

Le Necronomicon est ici le fil rouge d'une quête à travers les terres hostiles du fantastiques et un essai sur le pouvoir des livres, maudits ou non! Une très belle expérience de lecture qui m'a vraiment marqué tant la surprise est au diapason de la fascination qu'exerce encore aujourd'hui le"mythe"  inventé par HPL.

Je n'en dirais pas plus et vous invite à acheter et lire - au risque de chuter dans le "piège" vous aussi.... wink

ufb9.jpg

#19 Re : Je suis d'ailleurs » Nouvelle créature sur le seuil de votre forum » 17-01-2017 10:23:50

Bienvenue sur ce maudit forum des maudits adorateurs de Dagon...

Ta liste me paraît déjà bien complète...

Charles D Ward a déjà répondu à ma place pour le reste.

Si tu veux connaître encore plus sur HPL, reste les biographies et les quelques sites Web - en français et anglais - qui s'intéressent à lui.

En fait, on a ENORMEMENT écrit sur Lovecraft (du bon et du moins bon, il faut le reconnaître)! Le tout est de savoir si tu préfères privilégier ses textes ou découvrir des études sur lui et les thèmes développés dans ses nouvelles...

#20 Re : Ouvrages de référence » [ESSAI] Howard Phillips Lovecraft : au coeur du cauchemar, d'ActuSF » 05-01-2017 13:00:10

En cliquant sur le lien j'ai d'abord cru qu'il s'agissait de Van Prinn...Jamais entendu parler de ce Mamosa...

As-tu essayé l'adresse indiquée dans l'article, je suppose que oui...

une recherche sur le Web...FB ?...

#21 Arkham Advertiser » Bonnes fêtes aux monstres qui hantent ce forum! » 25-12-2016 11:39:05

KADATH
Réponses : 5

J'ai passé le Yuletide en famille (voir photo) et vous?...

Bonnes fêtes à tous et j'espère vous revoir (nombreux) en 2017...à toi aussi Thibaut, Oh Maître vénéré du plus beau site du Web smile

w47a.jpg

#22 Re : Bibliographie » [RECUEIL] Les Fongus de Yuggoth » 19-12-2016 17:31:25

Merci The_Whisperer !

Je vais m'endormir moins con, comme disait Michel Audiard  smile

#23 Re : Bibliographie » [RECUEIL] Les Fongus de Yuggoth » 19-12-2016 11:53:53

Moi j'ai trouvé ça sur le Web: (c'est un poème des "Fungi of Yuggoth")

https://www.ebooksgratuits.com/html/lov … c297478554

31. L’habitant

Il a été vieux quand Babylone était neuve,
Personne ne sait combien de temps il dormit sous ce monticule
Où à la fin nos pelles en recherche le trouvèrent,
Bloc de granite que nous ramenions à la vue
Il y avait là de vastes pavements et des murs de fondation,
Et des dalles en ruine et des statues sculptées montrant
La fantastique essence de ce lointain
Passé que rien d’humain n’avait pu connaître.


Et alors nous vîmes ces escaliers de pierre descendant,
Sous un porche étouffant de dolomite gravée,
Vers de sombres havres de nuit éternelle,
Où d’anciens signes et secrets primordiaux dormaient là,
Nous avions nettoyé un passage – mais courûmes en une folle retraite
Quand depuis en dessous nous entendîmes des cohortes de pas.

C'est QUOI les "Fongus de Yuggoth"   ??? smile

#24 Re : Films » [LONG METRAGE] Les montagnes hallucinées, de Guillermo Del Toro » 12-12-2016 16:50:31

Del Toro, réalisateur admirateur de HPL nous fera t'il languir longtemps avant d'adapter à nouveau Lovecraft et ses Montagnes hallucinées?...En attendant voice une new...

http://www.lefigaro.fr/cinema/2016/08/1 … u-film.php


static-srcdn-comslirw1200-h600-q90-c1200600wp-contentuploadsguillermo-del-toro-d_imagesia-com_1c1bg_large.jpg

#25 Re : Films » [LONG METRAGE] Possession, de Andrzej Zulawski » 12-12-2016 15:55:40

Jamais vu et pas très envie de le voir si j'en juge les avis postés sur ALLOCINE... Déjà qu'il ne faut pas pousser beaucoup Isabelle Adjani pour être hystérique, alors là!....

http://www.allocine.fr/film/fichefilm-2 … ectateurs/

Il faut s'accrocher sévèrement à son siège pour supporter le visionnage de "Possession", même 35 ans après !! Pour autant, j'aime beaucoup. C'est radical, inconfortable, viscéral, un tantinet foutraque mais sans concession. Zulawski met en avant une matière hystérique qu'il est le seul à maîtrisé dans un film qui est une sorte d'opéra de la cruauté mentale. Tourné dans un Berlin aussi froid et déprimant qu'une porte de blockhaus, Isabelle Adjani et Sam Neil s'agitent, courent, crient, se bousculent pendant deux heures... Il y à dans ce film un parti pris visuel convulsif et tourbillonnant qui épouse la folie dans une sorte de laché-prise impressionnant; beaucoup de plan séquence, de travelling circulaire et une photo froide, désincarnée... Un vrai trip sensoriel quoique un peu long... Le scénario, si on soulève les lattes de parquet, pourrait presque nous ramener à un brouillon de "the Thing" de Carpenter. Enfin, on peut le voir comme ça... Avec le temps, "Possession" est restée cette oeuvre exigeante, difficile mais fascinante et un des vrais jalons du cinéma fantastique européen, pour le peu qu'il y en ai eu. .


Pas beaucoup d'éléments non plus au sujet de l'aspect "lovecraftien" du film, sauf ceci:

What Mark faces at the end of his search embodies how Zulawski sees that third person that can make its way into a relationship and completely destroy things. And this is where the cosmic horror of the film comes into play, and where a lot of people adhere H.P. Lovecraft influences on the film. .

Mais comme j'évite des jugements trop hatifs sans avoir lu ou visionner une oeuvre, je vais essayer de le trouver en DVD pour donner un avis. wink

D'autres avis parmi vous ?..

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB