Howard Phillips Lovecraft

signature HPL
L'écrivain, son oeuvre, son influence

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 09-06-2008 22:05:10

Comte d'Erlette
Membre
Lieu : Nulle part et partout.
Inscription : 06-06-2008
Messages : 59

L'inspiration de Lovecraft

Une question qui me turlupine depuis que je connais Lovecraft, de quelle mythologie s'est il inspiré pour les diverses  noms des (nombreux) Grands Anciens et dieux mineurs? Je verrais Azathoth comme une référence à Astaroth, qui est il me semble un nom de satan chez les chrétiens, comme Belzébuth, Azazel ou Buzrael (que croit entendre parler un abbé dans "L'abomination de Dunwich", d'ailleurs). Mais les autres..?

Nyarlathotep est largement inspiré des noms "à l'égyptienne" antique, avec en plus la dénomination de pharaon noir.

Dernière modification par Comte d'Erlette (10-06-2008 13:58:58)


"Just need one more thing, Cthulhu for president." -Bloop, by The Vampire Choir

Hors ligne

#2 10-06-2008 11:59:15

Delapore
Membre
Inscription : 21-04-2008
Messages : 1 125

Re : L'inspiration de Lovecraft

Lovecraft cherche surtout, dirait on, des noms à consonnance égyptienne (Azathoth, Yog-Sothoth, Nyarlatothep) bien que Shubb-Niggurath me semble renvoyer à l'ancienne Mésopotamie.

- Hastur est un emprunt au Hastur de Robert Chambers ("Le roi en jaune"), lui même inspiré d'Ambrose Bierce ("Haïta le berger).

- D'après une lettre à Rheinhart Kleiner le 14 décembre 1921, HPL affirme que le nom de Nyarlatothep lui serait venu en rêve, ce même rêve qu'il aurait presque intégralement retranscrit tel quel pour en faire la nouvelle du même nom.

Mais je ne suis pas sûr autrement que HPL se soit inspiré de mythologies particulières pour composer ces noms. Apparemment, l'essentiel était d'inventer des mots dont la sonorité devait rendre un effet particulièrement sinistre (de même qu'en Heroic-Fantasy, on a parfois l'impression que trop de jolies femmes ont toutes des prénoms se terminant par "a", comme si cette sonorité correspondait à la beauté ou au charme féminin).

Ultime précision : en tout les cas, Abdul al-hazred était à l'origine une plaisanterie à l'âge de 5 ans comme l'avoue HPL en 1924. Il s'amusait à monter une collection enfantine de poteries et d'objets d'art, se présentant comme un musulman dévot du nom de "Al-Hazred". L'origine même de ce nom était sa passion pour les "Contes des Mille et Une Nuits", mais peut être aussi par référence à une branche de sa famille : les Hazard...

Donc encore une fois je ne suis pas sûr qu'il faille chercher les noms des autres Grands Anciens dans une mythologie précise. Il n'est qu'à voir comment HPL s'amusait à enseigner sur un ton ironiquement docte comment il fallait prononcer le nom de "Cthulhu"... un nom nécessairement exotique échappant à la culture humaine.


"La guerre a dévoré mon fils... les yankees ont dévoré Carfax par le feu... Pourquoi un de la Poer ne dévorerait il pas des nourritures interdites ?"

Hors ligne

#3 10-06-2008 13:06:33

KADATH
Avatar de Nyarlathotep
Inscription : 27-11-2006
Messages : 1 762

Re : L'inspiration de Lovecraft

Delapore est un accro des "Lettres - tome 1" de Lovecraft, ...comme moi !  smile

Si l'on veut comprendre qui était HPL, il faut souvent s'en référer à sa correspondance avec des gens comme Rheinhart Kleiner, M. Moe, Alfred Galpin, James Morton etc...

Dans ses lettres, Lovecraft ironise au sujet des noms des divinités et participe même au jeu de celui qui invente les noms les plus exotiques, et ce pour les dieux commes pour les "livres". RE Howard, CA SMITH, Loveman ont participés à ces joutes sémantiques entre amis.

Il faut bien avoir à l'esprit que Lovecraft ne prenait pas cela du tout au sérieux et cet échange de correspondance et leur mise en pratique dans la rédaction des contes fantastiques constituait l'évasion d'HPL (et accessoirement son modeste gagne-pain). Lovecraft se déclarait matérialiste absolu et sceptique: le mythe de Cthulhu aura permi d'occuper un homme désespéré de vivre (idée qu'il faudra développer dans une bio, un jour sur ce site...).


Les jeunes lions n’ont pas besoin qu’on leur apprenne la férocité et les êtres humains la rapacité et les tricheries. Les qualités sont innées et sans lien avec la faculté intellectuelle naturelle.HPL(Lettre à Alfred Galpin, mai 1918)

Hors ligne

#4 10-06-2008 13:28:31

Delapore
Membre
Inscription : 21-04-2008
Messages : 1 125

Re : L'inspiration de Lovecraft

KADATH a écrit :

Lovecraft se déclarait matérialiste absolu et sceptique: le mythe de Cthulhu aura permi d'occuper un homme désespéré de vivre (idée qu'il faudra développer dans une bio, un jour sur ce site...).

Eh bien alors, qu'est ce que tu attends pour la faire, cette bio, d'autant plus qu'il me semble que tu t'étais déjà proposé, non ? wink

Cela dit, Comte d'Erlette, pour Azathoth alias Ashtaroth, c'est tout à fait possible. HPL était athée, mais il connaissait la culture judéo-chrétienne (ce qui n'est pas contradictoire avec le fait que sa mythologie très personnelle semble plutôt être le produit de l'ironie, et une volonté de déconcerter ses lecteurs par des noms inédits). On a ainsi déjà dit ailleurs sur ce site que Shubb-Niggurath serait une "reconstruction" par Lovecraft du culte médiéval des sorcières durant les sabbats.

Dernière modification par Delapore (10-06-2008 13:30:36)


"La guerre a dévoré mon fils... les yankees ont dévoré Carfax par le feu... Pourquoi un de la Poer ne dévorerait il pas des nourritures interdites ?"

Hors ligne

#5 10-06-2008 14:05:09

Comte d'Erlette
Membre
Lieu : Nulle part et partout.
Inscription : 06-06-2008
Messages : 59

Re : L'inspiration de Lovecraft

Pour Al Hazred, j'avais lu en effet que ce serait une déformation du nom de famille Hazard, ça semble une hypothèse probable ^^

Le culte médiéval des sabbats a l'air aussi de bien "coller" à ce qu'incarne Shub, le côté abondante progéniture des mille chevraux, la couleur noire, aussi, (http://membres.lycos.fr/historienbe/hpbimg/978go54.jpg le "Grand Bouc", portrait de Shub-Niggurath par Goya? big_smile)

Dernière modification par Comte d'Erlette (10-06-2008 14:05:30)


"Just need one more thing, Cthulhu for president." -Bloop, by The Vampire Choir

Hors ligne

#6 10-06-2008 14:23:02

Delapore
Membre
Inscription : 21-04-2008
Messages : 1 125

Re : L'inspiration de Lovecraft

Eh ben, ça discute sec en ce moment ! Ca compense les jours où le forum semble parfois un peu en état de léthargie... hmm

Ca, le portrait de Shubb Niggurath ?

J'ai connu Goya mieux inspiré question illustrations horribles ! Et même en cherchant chez d'autres artistes concernant les sabbats médiévaux, je suis sûr que l'on pourrait trouver bien mieux...

Le problème étant que HPL n'a jamais livré de descriptions physiques précises sur elle (car c'est une déesse, et non un dieu). Et s'il l'avait fait, je crois qu'il l'aurait décrite de toutes les manières possibles, mais jamais sous la forme d'une chèvre ou d'un bouc !

Dernière modification par Delapore (10-06-2008 14:23:57)


"La guerre a dévoré mon fils... les yankees ont dévoré Carfax par le feu... Pourquoi un de la Poer ne dévorerait il pas des nourritures interdites ?"

Hors ligne

#7 10-06-2008 14:50:07

Comte d'Erlette
Membre
Lieu : Nulle part et partout.
Inscription : 06-06-2008
Messages : 59

Re : L'inspiration de Lovecraft

C'est vrai que Lovecraft affectionne les entités sans forme propre, chaos moléculaires, masses gluantes...
Mais ce tableau est uniquement pour illustrer le culte de la chèvre noire aux mille chevraux ^^


"Just need one more thing, Cthulhu for president." -Bloop, by The Vampire Choir

Hors ligne

#8 12-06-2008 13:30:31

Delapore
Membre
Inscription : 21-04-2008
Messages : 1 125

Re : L'inspiration de Lovecraft

Nous avions bien compris, comte d'Erlette ! C'est que je voulais dire, c'est que si tu pouvais juste arriver à nous trouver l'image la plus terrifiante concernant le sabbat des sorcières, ce serait pas mal !

J'oubliais quand même deux divinités :

- YIG, le Serpent à Plumes, peut être une référence au dieu aztèque Quetzalcoatl.

- Quant à Dagon, c'est une importante divinité agricole des Ammorites et des Philistins, importante mais pas très terrifiante. A partir du IV° siècle de notre ère, un Chrétien (je crois que c'est Saint Jérôme) l'a représenté sans raison apparente sous la forme d'un poisson, si ce n'est que Dagon contient le terme "dag" c'est à dire "poisson" en hébreu.

Encore une fois, ce n'est pas à mon avis une intention délibérée de HPL de vouloir faire la promotion d'une mythologie ancienne : il puisait dans sa culture pour alimenter son imagination, c'est tout.

- D'ailleurs, à défaut de "dieux", il y a même une référence qui m'a toujours semblé incompréhensible et même ridicule chez HPL : les Mi-Go, des créatures souvent liées à "l'abominable hommes des neiges".
Quand même celui ci existerait, j'ai dû mal à faire le rapport  entre une race encore inconnue de singe des montagnes ou même (dans la plus folle des hypothèses scientifiques) un survivant des premiers australopithèques d'une part, et une créature pouvant relever du mythe de Cthulhu d'autre part.
C'est à mon avis parce que HPL voulait expliquer l'origine de tous les mythes, mythologies et légendes humaines de la Terre par la seule manifestation des Grands Anciens. Pour ce qui me concerne, je n'ai jamais aimé cette idée. Mais j'en reparlerai..

Dernière modification par Delapore (15-06-2008 11:47:02)


"La guerre a dévoré mon fils... les yankees ont dévoré Carfax par le feu... Pourquoi un de la Poer ne dévorerait il pas des nourritures interdites ?"

Hors ligne

#9 12-06-2008 18:34:17

Comte d'Erlette
Membre
Lieu : Nulle part et partout.
Inscription : 06-06-2008
Messages : 59

Re : L'inspiration de Lovecraft

C'est vrai que celle là est "soft", mais connaissez vous un Goya sur ce thème qui soit d'avantage dans l'ambiance?

Je ne pense pas non plus que HPL ait voulu comme vous dites promouvoir les mythologies, c'est probablement une référence peut être même involontaire, connaissant ces noms, il a pu en être influencé et par cela les transcrire "sans le vouloir"

Quand aux Mi-Go, le nom ne m'est pas étranger dans l'univers HPLien, mais dans quelles nouvelles sont ils mentionnés, déjà? Les noms m'échappent ^^'

Sinon, j'ai trouvé sur cette page wikipédia une liste impressionante de Grands Anciens et autres dieux mineurs, je ne sais en revanche si l'auteur de la page s'est un peu enthousiasmé ou si il a réellement vu ces noms dans l'univers lovecraftien


"Just need one more thing, Cthulhu for president." -Bloop, by The Vampire Choir

Hors ligne

#10 12-06-2008 18:39:07

admin
Autre dieu d'Azathoth
Inscription : 18-12-2005
Messages : 1 263
Site Web

Re : L'inspiration de Lovecraft

Je suppose que tu parles de cette page : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mythe_de_Cthulhu

Il s'agit en fait de la liste établie par le jeu de rôle, qui reprend au premier degré TOUS les dieux créé (voire à peine cité) par HPL et les autres auteurs "du Mythe". Chacun y allant de son Ancien, on en arrive à des extrémités comme celle-ci que je trouve stupides et plus risibles qu'autre chose. Celà remet en route le débat Mythe de Cthulhu/Mythe de Lovecraft déjà abordé dans un autre topic...

Je crois que dans els bestiole du jeu de rôle, la palme revient au "Vagabond dimensionnel" qui est créé sur la simple description d'un espèce de costume porté pour faire peur par un humain dans "L'horreur dans le musée" !


"N'est pas mort à jamais qui dort dans l'éternel
Mais d'étranges éons rendent la mort mortelle"

Hors ligne

#11 12-06-2008 19:34:27

Comte d'Erlette
Membre
Lieu : Nulle part et partout.
Inscription : 06-06-2008
Messages : 59

Re : L'inspiration de Lovecraft

Euh, oui, au temps pour moi, j'ai oublié de citer le lien...
Donc c'est des dieux uniquement créés par le jeu de rôle, ou à peine cités par Lovecraft


"Just need one more thing, Cthulhu for president." -Bloop, by The Vampire Choir

Hors ligne

#12 12-06-2008 21:09:32

abdul al-hazred
Membre
Lieu : Irem, cité aux 1000 piliers.
Inscription : 01-12-2007
Messages : 663

Re : L'inspiration de Lovecraft

goya a fait des trucs pas mal de sorcieres... pour ce qui est des mi-gos, je sais que c'est un des noms du yeti, mais j'ai mal a faire un lien entre les deux...


de retour d'Irem....

Hors ligne

#13 12-06-2008 21:31:38

admin
Autre dieu d'Azathoth
Inscription : 18-12-2005
Messages : 1 263
Site Web

Re : L'inspiration de Lovecraft

De mémoire, Mi-Go c'est bien le nom du yéti dans je-ne-sais-plus-quelle-langue, mais chez Lovecraft ça désigne les Fungi de Yuggoth. Je crois qu'il fait le lien dans "Celui qui chuchotait dans les ténèbres"... L'astuce est que lovecraft fait passer un gros singe pour une race de champignons de l'espace !


"N'est pas mort à jamais qui dort dans l'éternel
Mais d'étranges éons rendent la mort mortelle"

Hors ligne

#14 13-06-2008 00:12:58

Delapore
Membre
Inscription : 21-04-2008
Messages : 1 125

Re : L'inspiration de Lovecraft

1) Oui, "Admin", c'est au moins dans "Celui qui chuchotait dans les ténèbres" que l'on cite les Mi-Go (mais je ne certifie pas que HPL  ne l'a pas fait dans d'autres récits).

"En premier lieu, nous avons pratiquement reconnu que ces monstres et l'infernal Mi-Go  de l'Hymalaya étaient un seul et même genre de cauchemars incarné".  (nouvelle susnommée).


2) Euh... j'ai eu l'occasion - et même le bon plaisir de m'amuser smile de parcourir en diagonale la liste citée par Wikipédia à laquelle "Comte d'Erlette" nous renvoyait (merci à toi au passage pour ce grand moment de rigolade). Oui, "Comte d'Erlette, lis les nouvelles de HPL et surtout ne fais pas confiance à WIKIPEDIA au sujet de tout ce qu'ils racontent (n'oublies pas que leurs auteurs sont en fait des gens comme toi et moi, et d'après ce que j'ai cru comprendre, plusieurs articles commencent à faire l'objet d'une surveillance accrue parce certains ont enfin remarqué que tout le monde, en fait, peut y dire n'importe quoi)

Si tu veux, c'est comme si moi j'introduisai un article sur ce site pour affirmer, pour la définition "Marie-Madeleine" : femme de Jésus, lui a donné six enfants, dont le descendant de l'un d'entre eux est François Bayrou, comme l'a fort justement prouvé, avec le sérieux et la rigueur qui le caractérisent, le réputé historien Dan Brown". Dans le meilleur des cas, WIKIPEDIA  préciserait que cet article est à prendre au conditionnel (mais pour autant, il l'intégrerait quand même dans son site sans hésiter une seconde). wink

Tiens ! Pour exemple : d'après cet article de Wikipédia, il existerait, parmi les Dieux Très Anciens, un certain VORDAVOSS, "Celui qui trouble les Sables, Celui qui attend dans les Ténèbres Extérieures". Et la définition de rajouter : "d'après certaines sources, un Dieu Extérieur".

Bon, déjà j'aimerai que l'auteur anonyme de cet article qui pourrait bien être simplement ton voisin de palier nous cite ces fameuses "certaines sources" que - comme hasard, il ne cite pas.

Ensuite, Comte d'Erlette, relis tous les textes de Lovecraft  et même de Derleth  : le seul "dieu très ancien qu'ils citent tous les deux est NODENS, inspiré à Lovecraft par le génial Arthur Machen.

C'est le seul, tu entends ?!

Alors, d'où vient ce pinguoin sensé troubler les sables ? Le même auteur de ce prestigieux article aurait tout aussi bien pu citer parmi "les dieux extérieurs" Lord Voldemor, l'ennemi préféré de Harry Potter !

Mais cet article est très drôle, j'y reviendrais peut être quand je me sentirai neurasthénique pour me consoler de la bétise du monde, merci pour ce lien, Comte d'Erlette. smile

3) Je serais curieux que tu m'indiques ce fameux topic dont tu parles, Admin (le débat Mythe de Chtulhu contre le Mythe de Lovecraft), cela m'intéresserait au plus haut point, en bon intégriste de Lovecraft que je suis !

De toute manière, si ce débat auquel tu fais allusion concerne les jeux de rôles, j'ai toujours été un adversaire acharné de "L'appel de Cthulhu", de Sandy Petersen

4) Surtout, on est tous d'accord que transformer un funggi de Yuggoth en "Yéti" à la manière "Tintin au Tibet" est le summum du ridicule. Donc, je vais m'expliquer pour les raisons qui me poussent à penser que cette manie de HPL à vouloir toujours tout ramener au mythe de Cthulhu est parfois maladroite et contestable (mais rapidos, il se fait tard et je commence à fatiguer) :

HPL, en développant son mythe, a été tenté de vouloir apporter une explication unique et simpliste de toutes les croyances de notre planète, toute époque et tout lieu confondu. Les sorcières au moyen âge ? Les Grands Anciens ! Le Yéti ? C'est normal, ce sont les Grands Anciens ! La religion des Aztèques ? Encore à cause des Grands Anciens !

Et s'il n'était pas mort en 1937, il aurait eu encore le temps de nous expliquer dans un nouveau récit que le monstre du Loch Ness, c'est parce que c'est les Grands Anciens !

Pardonnez moi de vous citer prétentieusement l'extrait d'un article que j'avais rédigé en 1998, mais le voici :

A trop vouloir interpréter les innombrables légendes et religions du globe sous le seul angle schématique de l’existence de Grands Anciens, à restreindre le panthéon des croyances précolombiennes d’Amérique Latine au seul dieu serpent Yig, à dissoudre les interrogations que pose l’existence des sabbats médiévaux par la seule présence de Shub-Niggurat, à expliquer qu’en définitive, tout nous vient des extra-terrestres, à tirer un trait un peu rapide sur 2000 ans de spiritualité chrétienne ou les apports d’autres religions, le mythe de Cthulhu peut finir par irriter quiconque s’avère un peu sensible à l’extraordinaire richesse et diversité des croyances humaines.

Fin de la citation (extraite de "Ce que je pense de Howard Phillips Lovecraft").

Dernière modification par Delapore (15-06-2008 11:49:06)


"La guerre a dévoré mon fils... les yankees ont dévoré Carfax par le feu... Pourquoi un de la Poer ne dévorerait il pas des nourritures interdites ?"

Hors ligne

#15 13-06-2008 14:15:42

Comte d'Erlette
Membre
Lieu : Nulle part et partout.
Inscription : 06-06-2008
Messages : 59

Re : L'inspiration de Lovecraft

C'est vrai que cette liste est assez aberrante big_smile

Sinon, Delapore, je suis toujours aussi impressionné par vos réponses, tant leur longueur que leur contenu, vous devriez écrire des articles de presse sur Lovecraft plus souvent! wink

Dernière modification par Comte d'Erlette (13-06-2008 14:17:03)


"Just need one more thing, Cthulhu for president." -Bloop, by The Vampire Choir

Hors ligne

#16 13-06-2008 20:42:51

abdul al-hazred
Membre
Lieu : Irem, cité aux 1000 piliers.
Inscription : 01-12-2007
Messages : 663

Re : L'inspiration de Lovecraft

on devrait organiser un concours du commentaire utile le plus long... (je ne participe pas!)


de retour d'Irem....

Hors ligne

#17 13-06-2008 21:12:09

Comte d'Erlette
Membre
Lieu : Nulle part et partout.
Inscription : 06-06-2008
Messages : 59

Re : L'inspiration de Lovecraft

Excellente idée camarade ^^ (Je participe pas non plus)


"Just need one more thing, Cthulhu for president." -Bloop, by The Vampire Choir

Hors ligne

#18 13-06-2008 23:32:52

Delapore
Membre
Inscription : 21-04-2008
Messages : 1 125

Re : L'inspiration de Lovecraft

Ah ben vous êtes d'une humilité consternante, tous les deux ! wink

De toute manière, je ne participerai pas non plus à ce concours si jamais il venait à quelqu'un l'idée saugrenue d'en lancer un ! Je n'en verrais pas l'intérêt...

Sinon, Comte d'Erlette, je me sens flatté par ta remarque (c'est gentil de me vouvoyer, mais tu peux aussi bien me tutoyer : les mangeurs de Rosbeef - les Anglais, quoi ! - l'ont compris depuis longtemps puisque "you" désigne indifféremment le tutoyement ou le vouvoyement). Cela dit, je ne maîtrise pas assez la verve des essayistes capables par leur magie du verbe de transformer une daube en chef-d'oeuvre pour m'en faire une spécialité. Je me rappelle d'un type critiquant l'album BD "Le 7° code" de Yoko Tsuno. Il arrivait par sa fausse intelligence à faire croire que cet album de Roger Leloup était un must, n'hésitant pas à le comparer au film "Le 7° sceau" d'Ingmar Bergman (juste parce que dans les deux cas, le titre portait le chiffre numéro 7 !) Je n'ai ni l'habileté, ni la malhonnêteté nécessaires pour faire ça...

J'ai juste rédigé pour moi même un article sur HPL, celui que j'ai cité. J'ai pas envie non plus d'en faire 13 à la douzaine... smile


"La guerre a dévoré mon fils... les yankees ont dévoré Carfax par le feu... Pourquoi un de la Poer ne dévorerait il pas des nourritures interdites ?"

Hors ligne

#19 14-06-2008 01:12:12

Neimad
Membre
Inscription : 14-06-2008
Messages : 19
Site Web

Re : L'inspiration de Lovecraft

Lovecraft parle également - rapidement - des MI-GO dans les Montagnes hallucinées.

Effectivement, le mythe s'infiltre partout où il peut, il sous-entend plus qu'il ne dit.

Ce n'est pas pas la vérité historique qu'il vise, mais un état d'esprit, mélange de curiosité et de peur, et c'est pour cela qu'on l'apprécie, non ?

Il me semble que la proximité du mythe avec les noms de divinités disparues, avec des continents disparus, des architectures cyclopéennes... cherche à instaurer le doute chez son lecteur, ce qui est le propre du fantastique.

Le Necronomicon, Arkham... Certains aimeraient bien y croire, traverser le miroir.
Lovecraft rêvait beaucoup, apparemment, mais il ne croyait pas à ses rêves.

Et pourtant ! Ces noms aux sonorités étranges, ils nous semblent vraisembables, un peu comme les noms elfiques du Seigneur des Anneaux (Tolkien était linguiste et il avait inventé une langue pour l'occasion). Ces noms sont le plus souvent cités dans des incantations. Ils cherchent à provoquer des impressions, des images chez le lecteur. Lovecraft, c'est de l'exotisme mêlé d'horreur !

Ces noms semblent donc jouer le même rôle que les suggestions d'horreurs inavouables et la multiplication des adjectifs "étrange", "indicible"...

Ils créent une ambiance.

Cette ambiance est peut-être plus importante que le mythe lui-même.

Qu'en pensez-vous ?

Hors ligne

#20 14-06-2008 13:38:52

KADATH
Avatar de Nyarlathotep
Inscription : 27-11-2006
Messages : 1 762

Re : L'inspiration de Lovecraft

Oui, Neimad, c'est tout à fait cela!
Les noms des dieux; Azatoth, Nyarlathotep, Shub-Niggurath, Dagon  etc...et des "livres"; Unausprechlichen Kulten, Texte de R’lyeh, De Vermis Mysteriis,  Le Culte des Goules etc... ;  sont des balises placées dans le récit auxquelles le lecteur s'attache comme point de repère par rapport à l'univers du Mythe. Lovecraft fut le seul auteur fantastique à ainsi cerner les frontières de son fantastique; C'est ce qui donne cette sensation "d'intimité" entre le lecteur et le Mythe; nous sommes en pays de connaissance, d'où l'intérêt particulier qui attire encore beaucoup de monde autour de la personnalité de Lovecraft et ce septante ans après sa mort... neutral


Les jeunes lions n’ont pas besoin qu’on leur apprenne la férocité et les êtres humains la rapacité et les tricheries. Les qualités sont innées et sans lien avec la faculté intellectuelle naturelle.HPL(Lettre à Alfred Galpin, mai 1918)

Hors ligne

#21 14-06-2008 18:29:27

Delapore
Membre
Inscription : 21-04-2008
Messages : 1 125

Re : L'inspiration de Lovecraft

En effet, l'ambiance, l'atmosphère, sont vitales pour la qualité des oeuvres de HPL. Somme toute, en s'inspirant de divers auteurs précédents tout en y ajoutant son génie propre, cette oeuvre offre aussi l'avantage d'une assez grande diversité : fantastique classique, science-fiction, heroic-fantasy si l'on songe aux récits inspirés par Lord Dunsany... jusqu'au mythe de cthulhu qui constitue une étrange symbiose entre ces trois genres (mais surtout entre le fantastique et la science-fiction).

Un autre atout majeur chez HPL me semble être quand même son extrême talent de conteur, de raconteur d'histoires... ses qualités de narrateur rendent ses histoires solides et efficaces, et contribuent aussi au développement de cette atmosphère que nous adorons tous... même s'il est toujours possible de revenir sur certaines maladresses qu'il a néanmoins pu parfois commettre.

C'est une chose que certains imitateurs de Lovecraft n'ont pas compris, dont Derleth (mais soyons indulgent envers lui pour ses autres qualités), Lin Carter et d'autres écrivains plus obscurs : il ne suffit pas d'aligner noms exotiques sur noms exotiques sous forme de livres, contrées, entités pour réussir un texte "à la Lovecraft". Ces auteurs nous ont trop souvent exposé des récits dont la minceur de l'intrigue, le manque d'originalité, une narration malhabile, et enfin l'absence de profondeur d'imagination que l'on retrouve chez HPL, ont compromis la qualité de leurs fictions, et par là même, à décrédibiliser l'oeuvre de celui qu'ils admiraient ou prétendaient admirer (au moins dans les pastiches du mythe de Cthulhu). sad

Tu dis, Neimad, que l'ambiance est plus importante que le mythe de Cthulhu lui même... Je répondrais "oui", mais c'est pourquoi il ne faut pas s'attacher à ce seul mythe, mais aussi apprécier ses textes non-cthuliens, trop souvent mésestimés.

Pour finir, je tiens néanmoins à mes réserves : donner une solution "globalisante", "englobante" de tout le mal existant dans le monde au travers du mythe de Cthulhu a ses qualités, mais également son revers de médaille. L'imagination humaine à travers les divers âges et les différents endroits du globe, le produit des différentes cultures humaines, souffre un peu de cette tentative de trop vouloir en faire une synthèse sous la forme d'une seule explication possible. sad

Dernière modification par Delapore (14-06-2008 18:30:02)


"La guerre a dévoré mon fils... les yankees ont dévoré Carfax par le feu... Pourquoi un de la Poer ne dévorerait il pas des nourritures interdites ?"

Hors ligne

#22 15-06-2008 14:19:10

Delapore
Membre
Inscription : 21-04-2008
Messages : 1 125

Re : L'inspiration de Lovecraft

Tiens, Comte d'Erlette ! Pour en revenir à Shub-Niggurath et le tableau de Goya.

Par curiosité, j'ai tenté de trouver moi même des représentations plus sinistres du Bouc du Sabbat, mais c'est vrai que c'est pas de la tarte, parce que les représentations médiévales sont trop naïves aujourd'hui pour inquiéter. Quant à Goya, à mon avis, cette image là est peut être un peu plus appropriée, mais je n'en suis pas sûr :

witcheshb9.th.jpg

D'accord, le bouc reste un bouc. Mais on y trouve une ambiance nettement plus glauque, et derrière les vêtements du diable, on peut tout imaginer (y compris des tentacules ramassés sur eux même).

Sinon, toujours dans la catégorie "bouc du sabbat", et parce que j'adore les illustrations de Jean-Claude Nicollet, voici celle ci, plus explicite et plus conventionnelle, mais je trouve que l'aspect malveillant du diable y est très bien rendue :

nicolletiu4.th.jpg

Sinon, en fait, on peut dire qu'il en est de Shub-Niggurath ce qu'il en est du Yéti : si HPL s'est inspiré d'une ancienne croyance, il n'a récupéré que le concept même, mais il ne pensait sans doute jamais à un bouc.

En y repensant, au moins dans ce cas, on dirait l'influence d'Arthur Machen, dont l'une des "théories" était que les anciennes superstitions dissimulaient  une terrible vérité, mais que les hommes avaient délibérément travestie comme pour tenter d'en atténuer l'horreur.

C'est le cas dans sa nouvelle "Le grand dieu Pan" : à l'origine, Pan n'est qu'un satyre (dont l'apparence n'est peut être pas éloignée de celle du bouc du sabbat lorsque l'église chrétienne a cherché à "diaboliser" les anciens dieux païens de l'Antiquité). Pourtant, même si Machen introduit un satyre au début de sa nouvelle, on sait que la fille de Pan, Helen Vaughan, est capable de se métamorphoser au final en une monstruosité absolument indescriptible.

HPL semble reprendre cette démarche pour Shub-Niggurath. Certes, le bouc du sabbat peut sembler bien sinistre tel qu'on le représente habituellement. Mais en fait, c'est un paravent pour dissimuler une entité bien plus terrible encore, et dépassant l'imagination humaine.

D'ailleurs, Shub-Niggurat est une chêvre et non un bouc : "elle" peut donc plutôt renvoyer dans son esprit à la déesse antique Cybèle (et autres "Magna Mater" adorées par d'autres civilisations antérieures). Le puritain HPL semble fasciné par cette dernière, en raison de son culte qu'il estimait répugnant (il s'agissait quand même pour ses prêtres de s'émasculer). Et pourtant, les représentations antiques de Cybèle n'ont rien d'effrayantes : c'est une femme comme une autre.

Donc, ce n'est pas pour me répéter, mais HPL a peut être récupéré chez Arthur Machen cette conception (purement imaginaire bien sûr) que le monde qui nous entoure n'est qu'apparence, que les anciennes religions ou mythologies dissimulent en fait de terribles secrets. Et c'est pourquoi il peut évoquer l'existence de Shub-Niggurath (alias le bouc du sabbat ou la déesse Cybèle), en suggérant que ce nom renvoit à un concept bien différent et bien plus terrifiant que la représentation traditionnelle qu'en faisaient les hommes.

Maintenant, le Yéti et les Mi-Go, s'il obéit à la même logique, je continue à penser que dans ce cas précis, ce n'est pas très convainquant et même assez ridicule.

Dernière modification par Delapore (15-06-2008 14:24:26)


"La guerre a dévoré mon fils... les yankees ont dévoré Carfax par le feu... Pourquoi un de la Poer ne dévorerait il pas des nourritures interdites ?"

Hors ligne

#23 19-06-2008 20:51:46

Neimad
Membre
Inscription : 14-06-2008
Messages : 19
Site Web

Re : L'inspiration de Lovecraft

Les Mi-Go de Lovecraft sont-ils vraiment si ridicules qu'ils en ont l'air ?

Ce sont assurément les abominables hommes des neiges, nous explique rapidement Lovecraft au détour d'une phrase dans "Les montagnes hallucinées", plus connus sont le nom de Yeti.

Mais pourquoi ce nom, "Mi-Go" ? Lovecraft s'est inspiré des prononciations du yeti en himalaya :

Migoi : nom donné au yeti au Bhoutan.

Migou (mi-gueu) : nom donné au yeti au Tibet.

Bien, mais un singe blanc, c'est ridicule, non ?

Eh bien peut-être pas ! On en trouve la mention dans la nouvelle intitulée "Arthur Jermyn", où il est fait mention d'une civilisation préhistorique blanche du Congo, qui ne seraient pas des hommes mais des singes blancs. Ceux-ci auraient construit une cité aujourd'hui disparue. dans la nouvelle, les tribus des Ongas et des Kaliri rendait un culte à ce singe blanc, mi-homme, mi-singe, qui serait à l'origine d'horribles accouplements...

Les Onga et les Kaliri du Congo existaient-ils ? A l'époque où écrit Lovecraft, il pouvait en effet avoir eu connaissance des efforts des administrateurs belges pour classer les groupes, tribus, territoires...

Or, les Onga et les Kela (les Kaliri de la nouvelle?) auraient eu pour ancêtre un certain Mongo !

Mongo, Mi-Go... on s'y retrouve.

Est-ce à cause de cette proximité phonétique que Lovecraft se serait permis de faire passer les yeti en Afrique, ou était-ce pour lui l'occasion d'ajouter une autre race intelligente avant l'apparition de l'homme ?

Quant aux Kaliri, ou bien le nom est une déformation de celui des Kela, ou bien il faut le rapprocher de la tribu des KALIKO, KALIKO-MA'DI et KELIKO, qui forme un même ensemble linguistique et géographique.

PS. je ne trouve plus trace des Ongas aujourd'hui.

Hors ligne

#24 20-06-2008 14:17:50

Fungi de yuggoth
Membre
Inscription : 16-05-2008
Messages : 86

Re : L'inspiration de Lovecraft

hummmmm.... les mi-go sont plutôt insectes, si je ne me trompe pas... Je n'ai jamais compris cette remarque d'HPL ! les mi-go, des singes blanc ? Je suis septique... A moin d'un probleme de vision, je ne pense pas possible de confondres..... Et je me tiens à ce qu'en dit le bestiaire (qui, malgrés ce que vous pouvez pensez, et extremement bien fait) de l'appel de cthlhu ed 5.5. Donc, je suis d'accord sur les origines, mais je ne pense pas qu'il faillent voir les mi-go comme des yeti interstellaire.

ps: si j'ai bien compris vos précèdents posts .

Dernière modification par Fungi de yuggoth (20-06-2008 14:21:23)


Signature en cour.

Hors ligne

#25 20-06-2008 15:25:37

Delapore
Membre
Inscription : 21-04-2008
Messages : 1 125

Re : L'inspiration de Lovecraft

D'abord, NEIMAD, félicitations pour tes exposés sémantiques (MONGO = MI-GO) et notamment le fait d'avoir pensé à la nouvelle "Arthur Jermyn" (histoire que j'apprécie beaucoup, et qui ne m'était pas venue à l'esprit au moment de ce débat).

Je crains néanmoins que nous ne sommes pas compris : je ne dis pas que les MI-GO en soi sont ridicules (encore que... un mélange de champignon et de homard... mais bon, nous savons qu'il ne faut pas prendre les descriptions de HPL à la lettre). Je dis que l'amalgame MI-GO = YETI me semblait en soi un peu ridicule car j'avais du mal à faire le rapprochement.

En effet, dans "Celui qui chuchotait dans les ténèbres", les créatures sont appelées "Ceux du Dehors", mais l'auteur nous suggère un amalgame entre eux et "l'infernal MI-GO de l'Himalaya" (donc le Yéti). En outre, ils sont sensés provenir d'une planète du nom de Yuggoth.

Dans "Les montagnes hallucinées", il est à nouveau question du MI-GO - ou plutôt des MI-GO car ils sont plusieurs ("... les mêmes indiscutablement que celles qu'évoquent certaines légendes confidentielles du Nord, perpétuées dans l'Himalaya sous le nom de MI-GO ou abominables hommes des neiges")

Or ces créatures qui combattent les "Anciens" sont sensées être mi-champignons, mi-crustacés, et viennent de Pluton (c'est à dire la planète Yuggoth). Leur apparence et leur provenance ne laissent planer aucun doute quant à leur identité : bien que non nommés, ce sont "Ceux du Dehors", de la nouvelle "Celui qui chuchotait dans les ténèbres". L'auteur ajoute qu'à l'instar des rejetons de Cthulhu, ces MI-GO sont d'une facture bien plus étrangère que les "Anciens" de l'Antarctique eux même : ils peuvent se métamorphoser, et ils sont issus de gouffres plus lointains de l'espace cosmique" que ces derniers...

Donc, lorsque HPL pense "MI-GO", il pense à "Ceux du Dehors" (les champignons-crustacés) et non à un grand singe blanc. Nous nous retrouvons dans le procédé déjà utilisé pour Shub-Niggurath : les Tibétains (ou les tribus africaines dont tu parles) développent un mythe ou une légende qui soit compréhensible pour eux et les autres hommes. Mais en fait, selon HPL, le terme MI-GO désigne seulement un concept dont les "indigènes" ont travesti l'apparence et la nature parce qu'ils n'osaient pas le décrire et le définir tel qu'il existe réellement (ou bien parce qu'ils en étaient incapables). Et ce parce que ce concept est à la fois trop horrible pour y songer, et dépasse la simple compréhension humaine.

C'est pourquoi, encore une fois, l'amalgame MI-GO = YETI me semble personnellement tiré par les cheveux. Travestir des crustacés indicibles en une créature simplement anthropomorphe (grand singe blanc ou brun ou noir, un "homme des montagnes", ou un "homme des bois" à l'instar du Big Foot ou de l'Homme du Caucase, ou une branche darwinienne séparée des cro-magnons au moment de l'évolution humaine comme l'ont été les hommes de Néanderthal, ou enfin l'ancêtre fondateur d'un peuple africain) me semble excessif et maladroit.

C'est la raison pour laquelle je reste réservé sur la pertinence du procédé de HPL concernant le MI-GO. Comme je l'ai déjà exposé, HPL essaye lui même de "réinterpréter" tous les fruits de l'imagination humaine avant lui pour tout ramener aux "Grands Anciens", et fournir une explication unique à l'origine des diverses religions et mythologies qui l'ont précédé.

Sur le même mode (désolé d'en revenir aux mêmes plaisanteries), HPL, s'il en avait eu le temps, aurait peut être élaboré en 1939 dans une nouvelle fiction un nouvel amalgame pour prouver que sa mythologie à lui est la seule bonne explication : les vampires en Roumanie ne sont que les descendants dégénérés d'une race extra-terrestre ayant débarquée sur Terre durant la période  permienne, une race appelée dans le Nécronomicon les "IKHON-HO-KHLAST". Et les paysans de Valachie ont tenté de dissimuler l'ignoble origine et leur physique répugnant en développant des légendes plus conformes à l'imagination humaine, et en les rebaptisant : "NOSFERATS"... wink

Pour achever (et pour être définitivement em... euh, contrariant), je me vois contraint de douter de ton affirmation : Bien, mais un grand singe blanc, c'est ridicule, non ?"

Non. Croises un grand singe blanc velu t'exibant ses immenses crocs jaunis en te promenant la nuit dans une ruelle sombre, ce n'est pas ridicule. C'est même effrayant.

Mais évidemment, une race de grands singes blancs comme HPL en évoque l'existence dans "Arthur Jermyn" n'a pas grand rapport avec une entité du mythe de Cthulhu (n'oublions pas que le récit date de 1924, et est antérieur au développement conscient par HPL de ce même mythe). Ce qui pousse Arthur Jermyn à se suicider d'horreur de manière si spectaculaire, ce n'est pas la découverte de l'existence d'une race antique et inconnue de singes blancs congolais un peu trop proches des hommes par leur intelligence. C'est qu'il vient d'apprendre qu'il est l'ancêtre de l'un d'entre eux (toujours la hantise paranoïaque de HPL du mélange des races, mais aussi la transgression contre-nature "homme-animal").

Désolé pour la longueur du post. Mais puisque nous nous retrouvons dans un débat docte et de "très haut niveau" wink je pense que tous ces développements étaient indispensables pour exprimer ce que je pense du MI-GO = YETI.

Dernière modification par Delapore (20-06-2008 16:43:17)


"La guerre a dévoré mon fils... les yankees ont dévoré Carfax par le feu... Pourquoi un de la Poer ne dévorerait il pas des nourritures interdites ?"

Hors ligne

Pied de page des forums