Howard Phillips Lovecraft

signature HPL
L'écrivain, son oeuvre, son influence

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 27-05-2017 14:25:37

Alinovitch
Membre
Lieu : Aigle, Suisse
Inscription : 07-05-2016
Messages : 84

L'Apocalypse, récit prélovecraftien ?

Je vais un peu parler de théologie biblique (Non ! Non ! Ne partez pas !) pour vous faire part de quelques similitudes entre les écrits apocalyptiques et lovecraftiens que j'ai découvert.

Je pense que vous avez tous lu plus on moins de votre plein gré quelques passages de la Bible (chapeau à celui qui aura réussi à la lire intégralement ...), mais s'il y a bien un chapitre qui passionne les foules, c'est effectivement l'Apocalypse de Jean.

Ah ! Son bestiaire fantastique, ses phrases chocs, son suspense : des passages cultes qui auront marqué les esprits et le monde de l'imagination, notamment celui du film d'horreur. Cependant, aussi démentiel qu'il soit, je n'ai jamais pensé faire de rapprochement entre le texte de l'Apocalypse et l'univers fictionnel de Lovecraft. Pourtant, j'ai trouvé des éléments troublants en relisant le chapitre 4, qui est le suivant :

1    Après cela, je vis, et voici qu'une porte était ouverte dans le ciel, et la première voix que j'avais entendue, comme le son d'une trompette qui me parlait, dit "Monte ici, et je te montrerai ce qui doit arriver dans la suite."
2    Aussitôt je fus ravi en esprit; et voici qu'un trône était dressé dans le ciel, et sur ce trône quelqu'un était assis.
3    Celui qui était assis avait un aspect semblable à la pierre de jaspe et de sardoine; et ce trône était entouré d'un arc-en-ciel, d'une apparence semblable à l'émeraude.
4    Autour du trône étaient vingt-quatre trônes, et sur ces trônes vingt-quatre vieillards assis, revêtus de vêtements blancs, avec des couronnes d'or sur leurs têtes.
5    Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres; et sept lampes ardentes brûlent devant le trône: ce sont les sept Esprits de Dieu.
6    En face du trône, il y a comme une mer de verre semblable à du cristal; et devant le trône et autour du trône, quatre animaux remplis d'yeux devant et derrière.
7    Le premier animal ressemble à un lion, le second à un jeune taureau, le troisième a comme la face d'un homme, et le quatrième ressemble à un aigle qui vole.
8    Ces quatre animaux ont chacun six ailes; ils sont couverts d'yeux tout à l'entour et au dedans, et ils ne cessent jour et nuit de dire: "Saint, saint, saint est le Seigneur, le Dieu Tout-Puissant, qui était, qui est et qui vient !"
9    Quand les animaux rendent gloire, honneur et actions de grâces à Celui qui est assis sur le trône, à Celui qui vit aux siècles des siècles,
10    les vingt-quatre vieillards se prosternent devant Celui qui est assis sur le trône, et adorent Celui qui vit aux siècles des siècles, et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant
11    "Vous êtes digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l'honneur, et la puissance, car c'est vous qui avez créé toutes choses, et c'est à cause de votre volonté qu'elles ont eu l'existence et qu'elles ont été créées.

https://bible.catholique.org/apocalypse … chapitre-4

A noter que selon les éditions, pas mal de mots changent. Dans mon édition – plus ancienne – le mot "animaux" est remplacé par "êtres" et plus important : le mot "vieillards" par "ancien". Dans le lexique de ma Bible, ils expliquent que normalement le terme "ancien" désigne les chefs de famille ou de clan, mais que le Nouveau Testament utilise ce terme pour d'autres catégories selon les chapitres. Je cite : "Dans l'Apocalypse, les 24 anciens font partie de la cour céleste de Dieu ; ils représentent peut être symboliquement l'ensemble du peuple de Dieu.". Donc si s'est marqué "peut être symboliquement", cela veut dire qu'ils en savent rien et ne font que des suppositions. Il y a par contre une chose de sûre : si ces anciens font partie de la cour céleste de Dieu, ils ne peuvent qu'être vénérables et/ou grands ...

Si tout cela n'est qu'interprétations de désignations, il y a un élément dans ce chapitre 4 qui ne souffre en revanche d'aucune ambiguïté, même si les mots utilisés peuvent variés selon les éditions : la description des quatre créatures !

Des créatures multiformes – voire polymorphes – constituées uniquement de yeux (ou d'éléments qui y ressemble) et de multiples membres, n'est-ce pas la description générale d'un shoggoth ?

Je n'ai parlé que du quatrième chapitre, mais je pense qu'on peut trouver des traces lovecraftiennes dans d'autre chapitres de l'Apocalypse. Après tout, le dragon avec sept têtes et dix cornes à chacune est peut être une créature avec sept tentacules munies de dix griffes (ou dents) à chacune ...

De part cette observation, je ne peux émettre qu'une seule et unique hypothèse rationnelle : Lovecraft s'est inspiré – entre autres – du récits biblique de l'Apocalypse pour ériger la mythologie de Cthulhu et des Grands Anciens. L'autre hypothèse serait une simple coïncidence, mais ça me paraîtrait trop invraisemblable d'avoir la même description d'une créature dans deux textes différents sans que l'un ait copié sur l'autre.

En fait, on pourrait éventuellement envisager une troisième hypothèse, mais nous ne pouvons décemment le faire – ne serait-ce un centième de seconde – de part les implications que cela engendreraient et afin de préserver l'intégrité de notre santé mentale ...


Je viens d'ailleurs ...

Hors ligne

#2 29-05-2017 20:32:05

VanPrinn
Membre
Lieu : Bruxelles
Inscription : 16-06-2008
Messages : 424

Re : L'Apocalypse, récit prélovecraftien ?

Félicitation pour ton imagination ! Qu'HPL ait bien connu la Bible, c'est évident. Mais faire le rapprochement entre le Tétramorphe et les Shoggoths, j'avoue que ça ne m'était jamais venu à l'esprit... big_smile


Jean Alain M.

Hors ligne

#3 06-06-2017 17:49:43

Alinovitch
Membre
Lieu : Aigle, Suisse
Inscription : 07-05-2016
Messages : 84

Re : L'Apocalypse, récit prélovecraftien ?

Imagination ?

Je n'ai rien imaginé du tout : j'ai lu le descriptif – assez précis – des bestioles de l'Apocalypse et des Montagnes Hallucinées et j'ai trouvé des similitudes aussi bien physiques que sociales (dans les deux écrits, ce sont des serviteurs de Grandes Entités).

Une simple analyse froide, sans faire preuve de la moindre imagination, et une constatation purement rationnelle.

C'est la conclusion qui peut en revanche nous laisser libre court à notre imagination ...

... du moins, en se fixant des limites afin de ne pas sombrer dans la folie.


Je viens d'ailleurs ...

Hors ligne

Pied de page des forums